-15%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
849 € 999 €
Voir le deal

Partagez
 

 Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uzumaki Ashrah

Uzumaki Ashrah


Messages : 1

Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Empty
MessageSujet: Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~   Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Icon_minitimeLun 3 Mar - 16:18


Uzumaki Ashrah



Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Presen10
© N-U.Koalz.Gaki.
Carte d'Identitée

❯ NOM :  Uzumaki
❯ PRÉNOM :  Ashrah
❯ SURNOM :  La sorcière
❯ SEXE :  Féminin
❯ AGE : 27 ans
❯ CARACTÈRE POSITIF : Intelligente, réfléchie, polie, douce, positive, déterminée et indépendante.
❯ CARACTÈRE NÉGATIF : Sanguinaire, manipulatrice, égoïste, hypocrite, inaccessible, sournoise et jalouse.
❯ PARTICULARITÉ :  Un sang particulier coule dans ses veine et son chakra trouve une source d'approvisionnement inhabituelle encore inconnu...
❯ GRADE SOUHAITÉ : Juunin mais surtout bras droit de Gaki
❯ CAMP : Gokuni


Un rêve n'a-t-il jamais animé votre motivation ? Un rêve de pouvoir, le rêve d'une vie meilleure ? Pour Ashrah, c'est ce qui dirige sa vie, un rêve qu'elle continue toutes les nuits. L'apparition d'une géante bête cruelle aux poils roux, de grands yeux aussi rouges que la tapisserie bilieuse derrière elle. Le ciel qui se déchire sous ses coups de griffes et la terre qui se fissure sous ses pattes. Cette créature est pour elle une incarnation romancée pour l'étendue d'un pouvoir futur.



"Lorsque nous sommes enfants, nous croyons que le monde est empreint de magie. Nous croyons aux légendes et aux mythes, ainsi qu’au destin. Ça, c’est le monde tel que je m’en souviens. Un monde que j’aurai préférée ne jamais connaître."

La tête dans les aires, les bras ouverts tournoyant lentement sur elle-même, la jeune fille regardait ces magnifiques feuilles rouges et jaunes tomber de ce ciel d'or et de lumière. Fermant les yeux pour profiter de la légère brise, de l'odeur de la nature ainsi qu'un arôme de fumer comme du bois brûlé pour réchauffer la maison. Jamais elle n'eut connue une plus grande paix et une telle sérénité. Se sentant bercée par le vent et emporter par ses pensées, la jeune enfant ne s'attendait pas à se faire renverser par son grand frèe. Couchée par terre, cette dernière tentait de le frapper en gémissant quelques bruits d'énervement. Le jeune garçon lui tentait d'effectuer des mudras alors qu'elle lui frappait les mains pour lui en empêcher. Normalement, ce dernier réussissait à sceller sur sa jeune soeur un sceau lui faisant perdre connaissance quelques instants pour la taquiner. C'est alors qu'après deux bonnes minutes de défense acharnée, le père des enfants arrivait pour les séparer. Avant d'avertir son fils, ce dernier levait les yeux vers la forêt en poussant ses enfants derrière lui. Glissant sa tête sous son bras, la gamine regardait dans la forêt disant à son père qu'il y avait quelqu'un qui arrivait. Rapidement il poussait ses enfants vers la maison leur disant d'aller rejoindre leur mère. Se dépêchant à son tour, l'homme fermait la porte derrière lui, les aidant à faire leurs valises, il chuchotait quelques mots à leur mère. Ne comprenant rien la jeune fille tirait sur la manche du kimono de son père pour attirer son attention.

C'est alors que la porte se mit à trembler sous les coups qu'on lui imposait. Lâchant sur-le-champ les vêtements de son père, la jeune fille se reculait pour se blottir contre son frère. Il la prit dans ses bras puis leur mère tirait le garçon derrière elle. Dos à sa mère, l'enfant regardait par-dessus l'épaule de son grand frère observant son père. La porte s'ouvrit bien grande d'un seul coup et trois hommes entraient dans la maison. C'est alors qu'un vacarme mécanique effrayait la famille. Des chaînes avaient été propulsés par les hommes pour s'emparer du père de famille. Rapidement il avait été immobilisé. Une sorte d'aura bleu recouvrait ensuite son corps alors qu'il hurlait pour tenter de se libérer de ses liens. La fille se mit à hurler en le voyant, les trois hommes l'entourèrent et dégainèrent les armes. La jeune fille s'agrippait contre le cadre de la porte voulant retenir son frère et sa mère alors qu'il fuyait la scène. Ses doigts s'enfonçaient dans le mur, ses larmes coulaient le long de ses joues, son souffle était coupé et son coeur débattait dans sa poitrine. « Papa » était le seul mot qui pouvait sortir de sa bouche à ce moment. Ses larmes l'empêchaient de voir deux autres hommes entrer et se diriger vers eux. Heureusement, son frère réussit à la tirer afin qu'elle lâche prise pour suivre sa mère. Sortant de la maison assez rapidement, ils couraient vers les champs qu'il y avait derrière la maison. La mère s'arrêtait devant le champ obligeant son frère à y aller et continuer jusqu'au quai, là, il y avait une barque qui les attendaient. Le garçon refusait de partir sans elle.

Se mettant en colère, elle le poussait avant de se tourner vers les hommes qui arrivaient rapidement vers eux. Composant des mudras, celle-ci formait entre ses mains une grande boule de vent qu'elle envoyait sur eux, elle se retournait rapidement pour embrasser ses enfants. Elle glissait ses doigts entre ceux de sa fille avant de la voir disparaître dans les champs. La dernière chose que peut voir la fille, c'était le visage de sa mère, apeurée, son parfum lui avait été poussé par le vent et la peau douce de ses mains lui avait laissé un bref moment d'espoir lui ayant fait croire qu'elle aurait peu la retenir. Lorsque les brindilles commençait à lui cacher la vue, Ashrah vue sa mère se retourner afin de continuer de se battre contre ces hommes. Son cri émettant le rasengan résonnait dans les champs, ce fut la dernière fois qu'elle entendit sa mère. Toujours dans les bras de son grand frère, ce dernier l'amenait vers le quai. Comme il y avait une petite île dans le pays, prendre le large était la seule façon pour eux de partir. Traversant les champs à bout de souffle le garçon serrait fort sa soeur entre ses bras. Derrière eux, des pas rapides se faisaient entendre. Tournant la tête, le garçon tentait de voir ce qu'il y avait. Entre les herbes hautes, l'un des deux les avait prit en chasse. Accélérant sa course même s'il n'avait plus vraiment de souffle, il tâchait de sortir du champ le plus rapidement possible.

Une fois à l'extérieur, le garçon perdit le pied dans un trou faisant tomber sa soeur plus loin. Il se relevait rapidement pour aider la jeune fille. L'homme sortit derrière eux. Se tournant vers cet homme, le garçon disait à sa soeur d'aller au quai. Tournant dos à son frère, la petite fille voyait que la rive n'était qu'à une quinzaine de mètre. Figée par la peur, celle-ci ne bougeait pas et regarder son frère. Celui-ci essayait de la convaincre de partir et se prit un kunai dans le dos tombant ensuite par terre. De grands frissons horribles lui traversaient le corps, ses yeux s'arrondirent. La gamine levait les yeux vers l'homme qui s'avançait vers eux et tournait les talons pour s'enfuir. Derrière elle, son frère se dressait devant l'homme et invoquait le démon de la mort, shinigami. Une technique que son père s'était acharné à lui apprendre. Il lui avait dit que cette technique allait lui permettre de sauver ceux qu'il aimait mais que le coût de ce sceau était la mort de l'utilisateur. Que s'il voulait l'utiliser, c'était en dernier recours, le dernier espoir qu'il lui restait pour sauver la vie d'une personne qui lui est cher ou de sauver plusieurs vies. Ce démon avalait l'âme de la personne pour laquelle le sceau avait été activé et par la même occasion, dévorait celle de son invocateur. Une fois dans la barque, la gamine tournait la tête pour voir son frère. Un grand démon avec des perles dans une main, un petit katana dans la bouche et des flammes autour de lui prenait la vie de l'agresseur. En disparaissant, il laissait tomber l'adolescent sur ses genoux pour ensuite le laisser s'écrouler sur l'herbe.

Elle avait beau crier, pleurer et se mettre en colère, cela ne pouvait rien changer à la situation. L'homme qui dirigeait la barque la regardait tristement avant de regarder l'horizon. Pourquoi s'étaient-ils invités ainsi chez eux ? Pourquoi s'étaient-ils emparer de son père et qu'était-ce que cette technique que sa mère avait utilisée ? Qu'avait-il fait pour qu'on s'en prenne à lui et sa famille. Qu'avaient-ils fait ? Toutes ses questions avaient des réponses précises qui bientôt lui seront dévoilés, des réponses douloureuses, des réponses qui changeront sa façon de voir les choses. Mais pour le moment, ils garderaient le silence à ce sujet et la garderait dans l'innocence afin qu'on n'oublie son existence pendant les prochaines années pour la protéger de la vérité... Une nouvelle aire commençait et il n'y avait plus de place pour les rebelles et pilleurs de tombes.
***




Qui es-tu ? Dans la vrai vie !

Prénom/Pseudo : Nous ne nous connaissons pas encore assez =)
Tu as quel âge ? 19 ans
Tes disponibilités ? Tous les jours
Tu nous as trouvé où ? Top-Rpg et avant quelques problèmes je m'étais inscrite.
Et t'en penses quoi ? Je l'aimais bien avant mais j'aime autant les nouvelles modifications =) Mais ce que j'aime surtout ce sont les couleurs sombres.
T'as un autre compte ? Lequel ? Non =)
Mais encore ? *o* Je suis impatiente de reprendre le rp



_________________

Pardonnez mon insolence, mais je me dois de refuser.

Ce sont pour des raisons personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Gaki no Shinkujiba
Staff Technique | Chef de Gokuni
Gaki no Shinkujiba


Messages : 150
Nindo : Amaterasu m'a confié une mission.

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|1B|0A|0S
Domination: 4
Guerre: 0

Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Empty
MessageSujet: Re: Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~   Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Icon_minitimeLun 3 Mar - 17:43

Bienvenue sur NNG ! *enfin du Gokuni weah*

Je me suis un peu paumé dans ton histoire avec tout les frères, sœurs et mères très répétés, parfois mal placés et donnant l'impression qu'on parlait du frère du père.. au lieu du tiens. Un peu de synonyme aurait été pas mal pour éviter les répétitions. Sinon niveau contenu, j'espère que les techniques de tes parents influenceront pas ta FT sans logique derrière. Imagine si tout le monde s'amuse à s'inventer des techniques héréditaires et les acquérir sans effort et logique juste avec l'excuse du "mon père la connaissait", ça deviendrait vite bordélique sur le forum où tout le monde pourrait tout avoir facilement ^^

Sinon pour la référence à Kyuubi, j'aurais bien aimé que tu me concertes avant tout, bien que cela reste facilement éditable sur ta présentation vu que tu n'en fais pas référence dans ton histoire. Malheureusement le forum a déjà des projets au sujet des Bijuu (pour cela qu'aucune règle n'y figure et qu'on a laissé un suspens dans la fin du contexte) et ne pouvons en aucun cas assuré quelle faction aura quel bijuu, étant donné que c'est totalement aléatoire mais également que certains ne seront pas disponibles vis à vis d'un projet très spécial, notamment Kyûubi. En d'autre terme, je ne peux nullement affirmer que tu puisses un jour être l'hôte ou détenteur prioritaire de Kurama, tout se jouera niveau contexte, évent et RP.

Pour le titre de bras droit on en revient au même, j'aurais aimé être consulté pour te donner oui ou non mon accord. Malheureusement encore une fois j'ai des projets pour ce titre, voir une personne déjà prédéfinie à ce rôle militaire ^^

J'espère que cela n'influencera pas tes motivations malgré tout ainsi que tes vrais projets avec ton héroïne, surtout que j'aime beaucoup Ahri ! J'attends de tes nouvelles pour valider ta présentation.

_________________
Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ 323233signapieuvre
Revenir en haut Aller en bas
https://narutonogenkaku.forumactif.org
Gaki no Shinkujiba
Staff Technique | Chef de Gokuni
Gaki no Shinkujiba


Messages : 150
Nindo : Amaterasu m'a confié une mission.

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|1B|0A|0S
Domination: 4
Guerre: 0

Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Empty
MessageSujet: Re: Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~   Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Icon_minitimeMar 4 Mar - 19:04

Petit up pour préciser qu'il ne reste plus qu'une seule place de Jûunin à cette heure, si tu ne souhaites pas te la faire chiper au vol, il faudrait terminer ta présentation ^^ D'autres demandes risquent de très vite arriver, ces grades étant très prisés/limités.. On ne peut malheureusement pas réserver la place.. :/
(Surtout qu'il y en a déjà une de gardée pour un futur membre du Staff actuellement en indisponibilité..)

_________________
Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ 323233signapieuvre
Revenir en haut Aller en bas
https://narutonogenkaku.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Empty
MessageSujet: Re: Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~   Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Gokuni-La pitié est un luxe humain et une responsabilité- Ashrah Uzumaki ~UC~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Genkaku :: Pré-RP :: Le commencement :: Présentations-