Partagez
 

 Au plus proche de la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Entei Tsukahara
Chef de Hikaku
Entei Tsukahara


Messages : 17

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeLun 3 Mar - 23:15


Rêve




"Mes yeux se fermèrent sur le monde et s'ouvrirent sur le néant"


Le jour venait de se lever sur Hikaku plongeant mon bureau dans une clarté bienveillante, pourtant j’étais épuisé. Mes nuits été agitées par des rêves étranges, des cauchemars, parfois j’en venais à me dire qu’il s’agissait de prophétie qui était sur le point de s’accomplir. La plus part d’entre eux faisant référence à la relique, la source de lumière de notre vie. Sans elle nous n’étions rien, sans elle, notre monde allé retourner dans les ténèbres. J’avais moi-même participé de mes mains à la destruction de notre monde en aident Daitokai dans ses funestes projets, et c’est avec ses même mains et avec tant d’autre que j’avais réussi à créer la faction d’Hikaku.

Me levant de mon fauteuil sur lequel j’avais dormit une heure ou deux cette nuit, je passais une main dans ma longue tignasse rouge pour essayer de me donner un air pas trop mauvais. Un chef se devait d’être un minimum présentable. Regardent le résultat dans un miroir je constatais que mes efforts était vain, je poussa un soupire et me décida à sortir de ma tanière. Mon trajet se fit de manière automatique et je pris cependant soin de dire bonjour à ce qui me reconnaissait malgré ma tête de déterré.

La salle de l’artefact était au sous-sol d’un immense bâtiment à côté du Quartier Général. J’avais insisté pour être au plus proche du lieu. C’était grâce à cet artefact que nous pouvions espérer amener la paix sur ce monde. Peut-être que c’était un acte divin qui l’avait déposé là ? En tout cas de multiples questions se posaient ? Mais il y avait une évidence, cette œuvre ne pouvait pas être celle des êtres humains. Un heureux mystère avait fait que cette source de chakra qui nous permettait la création de sticker nous permettait aussi de nous cacher de la face du monde. Cela nous permettait de rester en paix durant le temps nécessaire à notre préparation. Bientôt nous devrions marcher vers la guerre, une guerre nécessaire pour apporter la paix. Je poussais un nouveau soupire et me mis à sentir la présence de quelqu’un derrière mon dos. Un sourire se dessina sur mon visage tandis que mes yeux couleurs miel se posèrent sur la personne derrière moi.

Alors gardienne, toujours prête à tuer quiconque s’approcherait d’un peu trop près ?

Spoiler:
 





_________________
Hum... Invité c'est ça ? Je tacherais de m'en souvenir, mais il y a tellement de ninja dans ce bas monde...


Dernière édition par Entei Tsukahara le Mer 5 Mar - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tessaiga Hayase
Staff | Jûunin
Tessaiga Hayase


Messages : 53
Nindo : Protéger l'Artefact du village

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeMar 4 Mar - 20:53


cristal light


(verlaine) ▽ Il pleure dans mon cœur Comme il pleut sur la ville, Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur ?
Rêver ? Hayase ne rêvait plus depuis qu'elle s'était retrouvée devant l'immense rocher dont elle est actuellement la gardienne. Ses nuits étaient courtes, ses sens a l’affût du moindre bruit, de la moindre odeur, garder ses muscles en tensions. Mais elle n'était pas fatiguée pour autant. Aussi fraîche que la rosée du matin, elle partageait toujours autour d'elle une certaine sérénité, tant bien même certain avait tendance a se méfier, la croyant folle, ainsi collé toute la journée a un simple cailloux de cristal. Pour eux, elle avait sans doute perdu la raison.

La matinée était déjà bien entamée, la moitié du village, si ce n'est plus, était a peine réveillé, que Hayase était déjà a son poste. Ses quartiers étaient proches de la salle de l'artefact, si bien qu'elle entendait le moindre bruit s'y infiltrer, aussi bien un courant d'air que les animaux y ayant élu domicile. La kunoichi quittait rarement son poste, pourtant puissante, elle avait tendance a refuser toute offre de mission. Comme ayant signer un serment invisible, elle était là, figée de sa fierté et de son devoir. "Oyez mes paroles et soyez témoins de mon serment. Le jour s'installe, et voici que continue ma garde. Jusqu’à ma mort, je la monterai. Je voue mon existence et mon honneur à l'Artefact, je les lui voue pour ce jour comme pour tous les jours à venir. " La jeune femme sentit alors une présence, elle s'avança d'un pas, puis de deux, toujours méfiante. Il s'agissait là du chef du village, elle ne lâcha cependant pas le manche de son épée.


"Alors gardienne, toujours prête à tuer quiconque s’approcherait d’un peu trop près ? "



▬ Toujours, même vous.
Et elle était sérieuse. Peut-être avait-il une pointe de ruse et de taquinerie dans sa voix, mais elle était bel et bien sérieuse. Dire qu'elle avait confiance en ce chef était trop prématuré, certes ce dernier l'avait plus ou moins prise sous son aile en l’accueillant dans sa faction, mais si Hayase avait bien appris quelque chose avec le temps, c'était bien la méfiance et le doute. Épée tendue, elle fixait le chef d'Hikaku avec un regard joueur et sans aucun doute, un peu provocateur.


(c) AMIANTE


_________________

看守の遺物



Dernière édition par Tessaiga Hayase le Jeu 6 Mar - 10:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tensaiga Higurashi
Jûunin
Tensaiga Higurashi


Messages : 6

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeMer 5 Mar - 12:06


Au plus Proche de la Lumière....rêve
La vie devenait mort, la lumière devenait ténébreuse, les rires prirent un ton se rapprochant de hurlement...le ciel exploser au-dessus de moi quant tout à coup j'observai à mes pieds des centaines de cadavres....femmes....hommes et enfants avaient succombé à ces ténèbres qui ne cessaient de prendre de l'ampleur. J'observe une espèce d'arbre au loin qui était incroyablement beau et à la fois laid puis d’un coup des bras s'accrochent à mes jambes...les morts me tiraient vers eux, ils voulaient m'emporter dans les abysses sans fond du néant. Pourquoi cela ? Pour me faire payer ? qu'ai-je fait pour mériter cela ? Tetsuna....qu'est ce que cela signifie ? Je tentais de me débattre, mais plus j'essayais et plus les ténèbres m'envahissaient. Une ombre apparue devant moi prenant la forme d'un jeune enfant qui se mit à me sourire en me tendant la main. Je lui pris donc la main croyant que celui-ci aller me permettre de sortir de cet enfer....mais cela fut une erreur, car cet enfant me poussa donc l'abysse et la solitude m'attendaient au bout du chemin tout en étant tourmenté éternellement par les cris des habitants de Daitokai, mais aussi de toute la planète. Je me mis à hurler, mais je ne fis que du silence, une lumière blanche apparait et tout à coup je me réveille en nage dans mon lit. Mon souffle était accéléré tout comme mon coeur. Le soleil n'était pas encore levé, je tremblais et ne pouvant plus bouger j'observais autour de moi si j'avais du soutien mis je n'avais plus que ma misérable solitude depuis ce fameux jour où j'avais tout perdu. Mon mal de crâne me conduisit à la salle de bain afin de prendre une boîte de médicament qui ne sembler plus faire effet. Je mis des affaires et sortis prendre l'air...je marchais sans regarder vraiment l'endroit chercher; le bruit de mes pas de solitude me conduisait droit vers l'avenir...ce mot que je déteste temps aujourd'hui...il n'est que mort et désastre désormais.


Spoiler:
 


Alors que le temps défilé, je pouvais entendre les habitants qui commencer à débuter leur journée, ils semblaient avoir oublier le passé tout en gardant des cicatrices marquantes...je savais bien que jamais la mienne ne ce refermerais...j'étais celui de trop au sein du village...de par la réputation de mon clan et de mes actes par le passé. Je faisais genre de ne point entendre leurs remarques et leurs critiques, mais malgré tout je sentais une douleur profonde qui plonger mon coeur et mon âme dans les abysses de la haine. Je voulais me cacher et donc fuir leurs regards sur moi. C'est là que ma route se stoppa devant le fameux artefact du village. Je pouvais voir une conversation entre deux personnes...il y avait Entei-sama le grand chef de la Fraction Hikaku et une étrange femme qui pointé avec son épée le gardien de notre village. Je restais là dans l'ombre gardant un minimum de discrétion et ne cesser d'observer ce qui se passer devant moi tout en ayant une petite idée sur la question. Je pris le temps de m'assoir dans un coin en enfilant ma capuche sombre cachant mon visage puis garda ma position actuelle. Hikaku semble être un village aussi intéressant que ses habitants.

© Narja - S. Amakusa pour Tensaiga Higurashi

_________________
Au plus proche de la lumière Tumblr_lljc8xtq3e1qgcyoyo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Minami
Jûunin
Daisuke Minami


Messages : 11

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeMer 5 Mar - 20:50





Le matin se levait avec peine. Cette journée ne ferait pas exception à mon entraînement quotidien. Dans une tenue de sport, un katana à l'épaule et ma boîte de stickers pour toute éventualité, j'observai l'extérieur depuis l'encadrement de ma porte . Il n'y avait pas un chat dehors. La ville ne tarderait pas à s'animer pourtant. Sans perdre un instant de plus, je fermai à clé l'entrée avant de m'élancer dans l'obscurité. J'avais souvent l'impression d'être une boule d'énergie, infatigable et toujours à l'affût. Il n'avait rien de mieux que dépenser son énergie pour se vider l'esprit. Ma course me donnait l'impression d'être une brise de vent impossible à arrêter. Malgré ma promotion au grade de juunin, mes supérieurs ne m'avaient pas encore contacté pour m'assigner une équipe d'apprentis ninjas. D'un certain côté, mon temps libre me permettait d'effectuer ce que bon me semble. De l'autre, l'envie d'avoir des poussins sous mes ordres m'intriguait. De toute façon, les missions que l'on m'attribuait pimentait mon quotidien monotone. A vrai dire, je n'avais pas de réelles raisons afin de me plaindre de ma situation. La gorge sèche, je dus interrompre mon exercice le temps d'une gorgée d'eau fraiche.

A ce moment-là, je me trouvais à proximité de la salle de l'Artefact, un endroit protégé par une étrange personne. La gardienne du lieu ne m'avait jamais paru commode et surtout, quelqu'un qui devait rester assis sur un caillou nuit et jour ne devait plus vraiment avoir toute sa tête à mon avis. Par contre, je me garderais de lui faire partager mon opinion si je venais à la croiser un jour. Une idée, qui ne m'était pas mauvaise, me vint à l'esprit. Je pouvais lui rendre visite à ce moment-là. Rien ne me contraignait à remettre à plus tard cette rencontre. Pour ne pas mentir même, observer et découvrir la salle de l'Artefact m'intéressait davantage que discuter avec sa protectrice. Résolu à m'y rendre, je pénétrai dans le bâtiment menant au lieu désiré en ignorant pertinemment la route à prendre afin d'arriver à destination. Finalement, je décidai de me reposer sur mon intuition qui se révélait parfois bénéfique. Après avoir atteint le sous-sol, une étrange scène attira toute mon attention. Notre chef de faction, décontracté, était en face de la prétendue gardienne Hayase qui, quant à elle, était l'arme à la main. La lame de son épée était levée en direction de Entei-sama. Inconscience ou erreur de la part de la femme, peu m'importait car ce genre d'acte ne me plaisait pas le moins du monde. Sans aucune discrétion, je m'avançai précipitamment près des deux autres personnes.
    ▬ Y-a-t-il un problème ?

Ma main, qui s'était jetée inconsciemment sur le manche de mon katana, patientait. Tant que je serais encore en vie, je ne tolérerais pas une seule fois que l'on porte atteinte à la vie de mon chef. Observant attentivement avec les sourcils froncés Hayase, j'attendais une réponse de sa part.

_________________
Au plus proche de la lumière 424661fanLoL


Dernière édition par Daisuke Minami le Dim 9 Mar - 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entei Tsukahara
Chef de Hikaku
Entei Tsukahara


Messages : 17

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeVen 7 Mar - 21:36


Amazone



Au plus proche de la lumière 1394226660-tumblr-mkgzdlfr2v1qksaozo1-250
"Elle tenait son arme comme si c'était sa vie"


Mon rire se mit à retentir dans la pièce. Il n'y avait sans doute rien de drôle dans la situation mais je trouvais ça tellement hilarant. Daisuke Minami un juunin sous mes ordres venait d'intervenir pour me "secourir" face à la gardienne prête à en découdre. Je fit cependant signe à mon subordonné d'enlever la main sur la garde de son épée.

Ne t'inquiète de rien Daisuke, cette femme à ses propres convictions. Il est normal qu'elle les affirmes haut et fort, même si c'est sur moi qu'elle pointe son arme. Je ne doute pas qu'elle s'en serve si je venais à commettre une faute impardonnable contre l'artefact. Je n'ais cependant aucune envie de briser la lumière de ce monde. Même si nous ne savons pas d'où il vient et comment il est arrivé ici, il est certains que c'est grâce à lui que Hikaku existe. Sans lui nous serrions bien incapable de poursuivre notre idéal de paix.

Je ne savais pas ce qui pouvait bien émaner de moi à ce moment là, je n'étais certains que d'une chose mes yeux devaient briller à cet instant d'une étrange lueur. De la fascination, voila le sentiment que j'éprouvais à ce moment là et d'un coup je me rappela d'une chose... J'avais totalement oublié le message que j'avais fait parvenir à mes compatriotes. J'avais en effet demander au dernier promus de venir me rejoindre dans cette salle afin de parler de leur rôle plus que décisif. Je frappa mon front de ma main.

Merde ! J'avais totalement oublié notre rendez-vous ! Je suis désolé la paperasserie me prend pas mal de temps. Enfin bon quand votre camarade désirera bien nous rejoindre nous pourrons commencer notre petite réunion.

Je me tourna alors vers la jeune femme et lui fit un sourire tout en baissant d'un doigt la lame toujours dans ma direction.

Je doit dire que tu as une bonne épée et crois bien que je sais de quoi je parle. Même si tes convictions sont totalement différentes des nôtres, je te considère pour ma part comme une membre à part entière de notre village. Il est donc normal que tu t'investisse un peut plus dans sa survie. Ne t'inquiète pas pour l'artefact tu ne serra éloigné de lui que pour peut de temps et puis tes missions nous aiderons à comprendre sa provenance. Après tout tu semble être une experte.

Mon sourire se changea en un sourire taquin. Cette amazone n'était pas prête à baisser les armes, mais acceptera t-elle que je lui donne des ordres ?




_________________
Hum... Invité c'est ça ? Je tacherais de m'en souvenir, mais il y a tellement de ninja dans ce bas monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tessaiga Hayase
Staff | Jûunin
Tessaiga Hayase


Messages : 53
Nindo : Protéger l'Artefact du village

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeDim 9 Mar - 13:32


cristal light


(verlaine) ▽ Il pleure dans mon cœur Comme il pleut sur la ville, Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur ?
Hayase n'était ni effrayée, ni même dérangée par l'arriver d'un nouvel individus dans « sa » salle de prédilection. Elle ne l'avait jamais croisé, si ce n'est une ou deux fois quand elle prenait le temps de prendre un peu l'air, et encore, sa mémoire et son intérêt étaient-tels qu'il serait difficile de savoir si elle ne le confondait pas avec une autre personne. Elle ne le dévisagea pas, ne reportant pas son regard azur sur une autre personne que le chef du village.

Elle le tenait en regard et de son épée, un sourire du malin sur la frimousse. Il y avait quelque chose dans son regard, a lui, Entei qu'elle n'arrivait pas a parfaitement identifier. Était-ce là une forme de jeu, s'y prêtait-il sans broncher ? Hayase l'ignorait et préféra garder menton relevé. Elle voyait bien là un certain intérêt, de la fascination, peut-être même une curiosité excessive. Soit. Elle ne pouvait lui en vouloir. Comme rouillé, elle ne remarqua pas tout de suite la présence d'un autre Shinobi. Pour se punir de ce manque cruel d'attention, elle se mordit a en saigner la langue. Elle ravala l'élixir de la vie au goût de fer sans grimacer. Il aurait était fort peu probable que qui que se soit ici présent ne le comprenne.   Soudain, l'atmosphère abandonna sa tension.

- Merde ! J'avais totalement oublié notre rendez-vous ! Je suis désolé la paperasserie me prend pas mal de temps. Enfin bon quand votre camarade désirera bien nous rejoindre nous pourrons commencer notre petite réunion.
La gardienne cligna des yeux à répétition, constatant qu'au final ce chef qu'elle ne connaissait que trop peu était un homme comme les autres. Pas plus narcissique que les autres, ni moins courageux et sans doute pas plus bête, il reporta son regard sur la demoiselle, sans arrogance.  Sa large main vint se poser sur l'embout de son épée et il l'a baissa avec délicatesse. Hayase se contenta d'agrandir son sourire et rangea son arme dans son fourreau. La lame magique était redevenue fine et légère, laissant échapper dans sa transformation des étincelles rouges et or. Elle ne décolla cependant pas le sticker placé sur son avant bras, lui permettant d'utiliser son sabre a chaque fois qu'elle le dégainait.

-Ne t'inquiète pas pour l'artefact tu ne serra éloigné de lui que pour peu de temps et puis tes missions nous aiderons à comprendre sa provenance. Après tout tu semble être une experte.

Vrai. Elle le connaissait depuis le jour du cataclysme et peut-être même depuis toujours. Tout ça pour dire qu'Hayase était attentive, à l'écoute et par politesse ne le quitta pas du regard. Entei parlait de l'artefact comme un trésor et ses mots la concernant étaient au final comme des flèches pour elle. Depuis combien de temps n'avait-elle pas attendu pareil parole venant de la bouche d'un homme ? Trop d'année sans doute, mais il n'était pas temps de rougir ou de s’embarrasser de tel souvenir.

▬  Mes missions ? Je ne compte pas sortir du village, pas sans raison.

Avait-il quelque chose a lui proposer ? Quelque chose d'assez alléchant qui puisse lui piquer sa curiosité au point qu'elle ne perdrait pas une minute pour aller gambader dehors, sous des soleils et des lunes dont elle en avait oublier la clarté, la chaleur et la morsure ? Au plus profond d'elle, elle l’espérait.
(c) AMIANTE


_________________

看守の遺物

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Minami
Jûunin
Daisuke Minami


Messages : 11

Contribution à la Faction
Missions: 0D|0C|0B|0A|0S
Domination: 0
Guerre: 0

Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitimeMar 18 Mar - 16:59


Le chef de faction écarta mes craintes. La demoiselle ne représentait plus un danger, mais par méfiance, je refusais obstinément de relâcher la garde mon arme. L'épée encore levée de la jeune femme me rendait toujours nerveux. Si personne n'agissait, je n'aurais pas d'autre choix que de lui ordonner de ranger son arme. Finalement, au moment où mes lèvres allaient s'entre-ouvrir, Entei-sama prit la parole. Il ne reprocha pas à la kunoichi son zèle à l'égard de l'artefact et au contraire, il paraissait l'encourager à préserver ses convictions. Avec un pincement de lèvres, je ne sus pas quoi répondre. A sa place, je n'aurais pas hésité à la réprimander pour son comportement, mais je n'avais pas mon mot à dire. Un pion devait rester à sa place.

Comme si de rien était, notre chef s'exclama avec l'air d'avoir oublié quelque chose d'important. Ensuite, il parut s'adresser à une quatrième personne qui se trouvait sur les lieux. On dirait que j'avais manqué d'attention lors de ma descente jusqu'au sous-sol. Cependant, cet inconnu ne semblait pas encore décider à sortir de l'ombre. Peu importait cette personne car Entei-sama se tourna vers la gardienne, abaissa son arme et l'aborda. De mon côté, je relâchai ma pression sur la garde de mon sabre. Même si la « menace » était écartée, la tension provoquée par l'action de la gardienne m'avait laissé une mauvaise opinion de cette personne. Les conflits entre membres n'étaient jamais bons, mais apprécier mademoiselle Tessaiga était pour le moment au-dessus de mes forces. J'avais beau réfléchir, je ne comprenais pas comment notre dirigeant pouvait faire pleinement confiance à la bretteuse.

    *Qu'est-ce qu'elle a donc de si spéciale ?*

Quel genre de mission pouvait solliciter l'aide de la gardienne ? Son travail la contraignait davantage. Il n'y avait pas de raison à ce qu'on lui donne une charge supplémentaire. Bavard de nature, je n'avais pourtant rien à dire, probablement parce que je n'avais pas l'impression d'être d'une quelconque importance par rapport à mes interlocuteurs. De l'un, on avait le ninja le plus puissant de la faction. De l'autre, la gardienne d'un objet très convoité. Au milieu, un juunin qui n'avait pas vraiment de particularité. Ces deux individus influents avaient des affaires à régler. A mon avis, il était préférable que je parte pour ne pas les déranger. Tournant les talons, je fis mine de rebrousser chemin sans dire un mot.



_________________
Au plus proche de la lumière 424661fanLoL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Au plus proche de la lumière Empty
MessageSujet: Re: Au plus proche de la lumière   Au plus proche de la lumière Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Au plus proche de la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Porteuse de lumière]Akari
» L'absurde peut être plus proche de la réalité que la logique
» Peu importe que les étoiles dont la lumière nous parvient soit mourante ...
» Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain (Narcisse)
» BG Itila Cala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Genkaku :: Hikaku :: Centre de Hikaku :: Salle de l'Artefact-